Chapitre 4 : L'autruche

Auteur : Gaya H Staim, et oui c'est encore moi ^^

 

Disclamer : tous les persos sont a moi mais l'histoire d'Emilie Jolie n'est pas a moi, je la remanie juste pour rire ^^

 

Genre : Humour / Parodie

 

Résumé : Emilie Jolie a la sauce Castel King War, ça donne quoi ? XD

 

Remarque : ça m'est arrivé d'un coup dans la tête, j'ai trouvé ça trop drôle XD. Les chansons sont en italique


Chapitre 4
L'autruche
 

 

Tsuki (l'autruche) : Je suis une cruche, folle de jazz et de skat
Je chante en faisant des clics et des clacs
Des plics et des plocs, des tics et des tocs
Mais je laisse aux horloges le soin de faire tic tac tic tac
Avec mes grandes pattes, je fais toutes les danses
Boogie, charleston, java, square-dance
La valse à mille temps et la mazurka
Mais je laisse aux moineaux le soin de faire disco, disco

Toutes les nuits, avec mes copines
On s'amuse en chantant du Gershwin
Toutes les nuits, avec mes copains
On s'amuse en chantant du Gershouin

Chaque jour je répète, pour être une vamp
La première cruche  sous les feux de la rampe
Je garde l'espoir d'être un jour une star
Changer ma vie en fait en faisant des claquettes, claquettes

Toutes les nuits, avec mes copines
On s'amuse en chantant du Gershwin
Toutes les nuits, avec mes copains
On s'amuse en chantant du Gershouin

Quel est le producteur, le magnat, le mécène
Qui me fera faire, mon premier pas sur scène
Moi j'attends mon heure, même si pour l'instant
Je n'ai vu que le lion de la Metro-Goldwyn-Mayer
Tous les rêves de ma vie, je les passe
Au fond d'un casino de Las Vegasse
Et dans mon coeur, y'a un regret
Qui s'appelle Clé Anglaise

Alors...
Toutes les nuits, avec mes copines
On s'amuse en chantant du Gershwin
Gershwin
Gershwin
Gershwin 
 

 

Gaya : elle a raison, c'est une vraie cruche et c'est pas la première

Aniki : En tous cas elle a le rythme dans la peau !

Bruit de fiole cassé 
 

 

Gaya : C'est pas moi j'vous le jure !!!

 

Aniki : T'en fais pas, c'est dans la page de la sorcière

Gaya : Une sorcière ??? *w*

Aniki : Ouaip dans tous les contes, c'est obligé, comme si il y avait pas assez d'une folle dans ce livre. Tourne vite !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site