Chapitre 8 : L'horloge

Auteur : Gaya H Staim, et oui c'est encore moi ^^

Disclamer : tous les persos sont a moi mais l'histoire d'Emilie Jolie n'est pas a moi, je la remanie juste pour rire ^^

Genre : Humour / Parodie

Résumé : Emilie Jolie a la sauce Castel King War, ça donne quoi ? XD

Remarque : ça m'est arrivé d'un coup dans la tête, j'ai trouvé ça trop drôle XD. Les chansons sont en italique

Chapitre 8
L'horloge

 

BONG ! *Aniki assommé*

 

Huntera (L'horloge) : comment ça qu'est ce que c'est ??? Et ça la c'est quoi a ton avis gros crétin ???

 

Aniki : euh, ceux avec quoi tu m'as assommé ?

 

Huntera : exactement ! Ça c'est mon sabre ! Et ça c'est mon bâtonnet de réglisse sans sucre ajouté ! Ça te fait penser à quoi ?

 

Aniki : a celle qui me frappe tout les jours…

 

Gaya : tu pourrais être plus précis…

 

Aniki : comme si cela l'était pas assez !

 

BONG !

 

Gaya : Ce n'était pas cool pour Hunt… Déjà qu'elle a le rôle pourris de l'horloge…

 

Hunt : exactement saleté d'esprit ! C'est moi Huntera Rouga qui malheureusement incarne le rôle de l'horloge de Gayahi Folie !

 

Aniki : normal, vu qu'il lui faut au moins un sabre sur la tronche pour la lever celle la -_-''''

 

Hunt : mouais… bon quand c'est l'heure c'est l'heure ! *lève son sabre *

 

Aniki : mais qu'est ce que tu fous ???

 

Hunt : ça se voit pas, je m'apprête a sonner !

 

Aniki : mais c'est pas possible ! J'dois finir l'histoire ou elle me trucide la folle ! Faut que le temps s'arrête !

 

Gaya : faites comme si je n'étais pas la…

 

Hunt : tu sais bien que c'est impossible…

 

Aniki : avec elle, TOUT est possible, même que les cochons volent !

 

*passage de cochon volant dans le ciel *

 

Hunt : Ouaip t'as raison la… j'arrête le temps a une condition…

 

Gaya : trucider l'esprit ?

 

Hunt : ça, et je viens avec vous ! D'ailleurs vaut mieux avec ce pervers et vu la suite… Vu que vous étiez deux, ben on sera trois !

 

Démarrage de la musique

 

Hunt : Vous étiez deux nous serons trois

Si vous m'amenez dans ce périple

Juré craché je ne sonnerai pas

Ou juste une fois pour l'assommer !

 

J'ai moi aussi droit au bonheur
Plus un seul tac, plus un seul tic

J'passerai de midi à quatorze heures

Vieux rêve de ma mécanique

 

Valse des heures et des secondes

Mais qu'est ce qui fait courir le pervers ?

Je ne voudrai tout simplement

Qu'un peu… le trucider !

 

A nous les trains qui changent d'avis

Auto école buissonnière

Avions qui suivent les colibris
Bateau qui sèchent l'eau des paupières

 

Si vous m'emmenez je vous promets
Une vie dans un seul instant

J'ai besoin de vous, et vous de moi

Vous étiez deux, nous serons trois

 

Valse des heures et des secondes

Mais qu'est ce qui fait courir le pervers ?

Je ne voudrai tout simplement

Qu'un peu… le trucider !

 

Ne laissez pas cette pendule

Tombée dans la mélancolie
Et qui de l'aube au crépuscule

Ne vois vieillir que ses amis

 

J'arrête là, silence motus

Mais pardonnez-moi cependant

C'est pour vous en faire gagner plus

Que je vous ai pris, un peu d'argent !

 

Valse des heures et des secondes

Mais qu'est ce qui fait courir le pervers ?

Je ne voudrai tout simplement

Qu'un peu… le trucider !

 

Qu'un peu…le…trucider

 

Gaya : c'est ok, on t'amène avec nous ! Depuis le temps que j'adore le tabasser, j'peux bien le partager !

 

Hunt :Thank you the crazy dog !

 

Aniki : Excusez moi mesdemoiselles les tortionnaires mais faudrait peut être tourné la page !!

 

Hunt et Gaya : Et ben fais le triple crétin !!

 

Aniki : c'est mal partit pour moi…

 

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site