FEU ET OMBRE

Quand ils furent au King War, trois jours plus tard, Raïho fut envoyé directement à l'infirmerie. A la grande surprise de plusieurs personnes, Shad l'accompagna dans l'infirmerie. L'équipe d'expédition alors prit un repos bien mérité bien que tous étaient inquiets pour la santé de leur dragon. Pour l'instant Onik se trouvait avec Huntera et bien sur… l'esprit du sabre mateur -_-''''.

 

Onik " désolé de ne pas avoir pu… "

 

Hunt " t'en fais pas, des que vous êtes arrivé l'ordinateur de bord du RockGalere m'a transmis les données de ce monde. Je vous ai envoyé durant la mauvaise période, la bonne période sera dans 8 mois… "

 

Onik " t'a fait ça en même pas 1 heure ??? "

 

Aniki " elle est toujours aussi rapide -_-'''' "

 

Onik " elle dort bien ? "

 

Aniki " Neji s'occupe parfaitement bien d'elle ^^ mais a cause de  ma matérialisation je sais pas si… "

 

Hunt " Aniiiikiiii… "

 

Aniki " enfin bref ^^'''''' "

Onik " ta matérialisation t'arrange pas on dirait -_-'''' "

 

Aniki " ben je la contrôle pas vraiment donc des fois je suis matériel, des fois pas… mais ça m'aide par exemple quand Neji ou un autre veut me frapper ^^  mais ça m'aide pas du tout quand je veux traverser un mur -_-'''' "

 

Onik " t'a du bol ou pas quoi >.> "

 

Aniki " exact… surtout que… "

 

Hunt " Aniki, tu dis encore un truc sur ma vie privée, j'te jette au fond du vaisseau >< "

 

Aniki " Arf… tu veux pas me prendre dans ton vaisseau Onik ? Il est moins grand ^^ "

 

Onik " euh… je pense pas que les autres aimerait que tu sois la… "

 

Hunt " ils sont déjà heureux d'être ici… "

 

En effet, vu que les trois personnes étaient en route vers l'infirmerie, on pouvait entendre plein de bruit différent. Tel que la course poursuite de Mesk pour son Miko-chan !!! Les cris de joies de Djidane de retrouver le troisième mousquetaire, euh… le troisième cuisinier, Frey. Daten qui gueulait comme quoi on ne s'était pas bien occupé de sa mini serre. Enfin bref, ils arrivèrent enfin à l'infirmerie. Huntera ouvrit la porte. Ils eurent juste le temps de voir  Hito tirait un rideau ou se trouvait un homme au cheveux rouges endormis avec un homme au cheveux noirs assis qui semblait s'être aussi endormi.

Hunt " les nouvelles ? "

 

Hito " pas vraiment bonne… Raïho a contracté la… "

 

Hunt " pas de langage médicale ! "

Hito "… c'est une sorte de pneumonie de dragon… il a un excès de  fièvre mais il reste froid au niveau de la poitrine. "

 

Onik " ce qui signifie ? "

 

Hito " sa flamme intérieur c'est affaibli… éteinte dans le pire des cas… "

 

La nouvelle tomba comme une bouse parmi les trois personnes. Onik se mit à faire les cent pas.

Onik " merde… "

 

Aniki " c'est grave ? "

Hunt " un dragon avec sa flamme éteinte… finit par mourir si elle ne se rallume pas dans les jours qui suivent… "

 

Hito  " mais on peut soigner ça si c'est pris a temps… C'est le cas de Raïho mais… je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que la flamme se rallumait déjà quand je l'ai examiné… "

 

Onik " il m'a dit que dans son monde… les sentiments de quelqu'un peut soigner tout une armée… "

 

Hito " j'espère que cela le peut vraiment. Car cette maladie se manifeste en crise tant qu'elle n'est pas complètement guérie… Si Raïho en fais une… il se peut qu'il en meure… "

 

Les quatre personnes présentes jetèrent alors un regard aux deux silhouettes a travers le rideau, sans pouvoir remarquer que l'une d'elle était réveillé…

 

*****

 

Ça faisait deux semaines que Raïho était tombé évanouit dans sa chambre. Cinq jours après être arrivé au King War, le dragon était revenus à la normal, toujours pervers et surtout a poursuivre Shad. Un Shad tout de même bien bizarre, il semblait moins joyeux que d'habitude, ne répondait presque plus aux taquineries du dragon et l'évitait de manière encore plus flagrante que d'habitude. Ce qui semblait préoccupé le dragon. Un soir après que tout le monde ait pris un bon repas, Shad partit en avance comme d'habitude vers sa chambre. Malgré ses dons de kokowasu (il faisait noir ), il ne vit pas le mouvement à sa droite et fut plaqué contre le mur, les poignets tenus par une forte poigne, avant même qu'il puisse faire quelque chose. Rapidement, a la lumière du hublot il reconnu Raïho, qui se tenait a quelques centimètres de son visage.

Raïho " je peut savoir pourquoi tu sembles m'éviter ? "

 

Shad " pour rien, tu m'énerves c'est tout… "

 

Raïho " c'est tout ? Non fais pas le malin avec moi Shad ! Qu'est ce qui ne va pas ?! "

 

Shad " mais rien j'te dis, lâche moi ! "

 

Raïho " je ne te lâcherais pas tant que je ne saurais pas pourquoi tu te rends triste comme ça ! "

 

Shad " je ne veux plus que tu t'occupe de moi !! "

 

La force du mouvement de Shad projeta Raïho dans le mur d'en face. Le dragon regarda, effaré, le kokowasu qui semblait de nouveau avoir des larmes dans les yeux. Ses beaux yeux violets que Raïho aimait tant.

 

Shad " s'il te plait, ne t'occupe plus de moi… "

 

Puis il partit laissant Raïho seul a regarder sa cape qui disparaissait au fur et a mesure dans l'obscurité.

 

Raïho  " Shad… "

 

Aucune réponse. Raïho se sentit alors prit d'un vertige soudain et se mit a tousser violemment. Il se tint au mur pour ne pas tomber bien que tout recommençait à tourner autour de lui.

Raïho " Shad !! "

 

Il se remit à tousser violement, il sentait le froid le prendre. Sa flamme intérieure s'éteignait au fur et à mesure que sa fièvre remontait en flèche, mais toujours aucune réponse du kokowasu.

Raïho " Shad… "

 

Ce fut le dernier mot que prononça Raïho avant de sombrer dans l'inconscience.

 

*****

 

La première chose que remarqua Raïho en ouvrant les yeux, c'est qu'il était dans son lit et non un lit de l'infirmerie. Quelqu'un l'avait donc reconduit à sa chambre au lieu de l'amener à l'infirmerie. Puis la deuxième chose qu'il remarqua ce fut la tête qui se releva soudainement. C'était Shad, assis à coté de son lit. Ils se regardèrent longtemps dans les yeux, un moment qui leur sembla des heures. Puis Shad se leva brusquement mais trop tard. Raïho avait déjà attrapé sa main.

 

Raïho " pourquoi Shad ? Pourquoi fuis tu ? "

 

Shad " tu ne comprends pas ? "

 

Le kokowasu se retourna vers Raïho, les yeux plein de larmes puis soudain réfugia sa tête dans son cou… pleurant tout ce qu'il avait vécu ces deux dernières semaines.

 

Shad " c'est de ma faute ! Ma faute si tu es maintenant en danger de mort ! Ma faute ! C'est a cause de moi si maintenant tu as cette… cette… maladie qui éteint ta flamme intérieur. De ma faute si maintenant tu as des crises de toux et des poussées de fièvre… c'est ma faute… ma…"

 

Il ne put pas finir sa phrase. Raïho venant de l'embrasser. Pourquoi ne l'avait il pas repoussé ? Aucune idée, mais le fait est que Shad s'abandonna complètement au baiser du dragon. Il ne comprenait pas pourquoi. D’où lui venait ce sentiment de sécurité dans les bras du dragon ? Cette peur de le voir mourir, qu'il le laisse a son sort ? Et puis cette agréable chaleur qu'il ressentait maintenant. Pourquoi appréciait il les lèvres de Raïho ? Quand le baiser fut rompu, Raïho put voir le regard légèrement embrumé du kokowasu qui posait des milliards de question. Mais une seule s'échappa de ses lèvres qu'il voulait retrouver.

Shad " pourquoi ? "

 

Raïho " parce que je t'aime "

 

Shad " mais… mais pourquoi ? Je suis un kokowasu et… "

 

Raïho " Shad, je me fiche que tu sois un kokowasu ou le dernier des mohicans. Je t'aime parce que tu es Shad, Kokage Shad, le plus puissant illusionniste que je connaisse pour ne me faire voir plus qu'une chose, toi… "

 

Shad " mais… "

 

Raïho " Shad… je ne sais pas si tu t'en souviens mais il y a 2 ans, on s'est croisé dans une des rues d'Haru. Je ne sais pas ce que tu faisais ici mais je n'ai jamais pu t'oublier. Je t'ai cherché pendant 2 ans. C'est Nox qui m'a dit que tu étais un kokowasu en te voyant dans mon esprit, mais ce ne m'a pas empêché de t'aimer. Quand au Colisée, je t'ai vu invoqué par le loup, je savais que je t'avais retrouvé et je n'ai plus jamais voulu te perdre. J'ai tout appris de toi, je voulais te voir rire, ne pas te voir enfermer dans le mutisme de ta race et maintenant si certaine de mes découvertes t'ont fait mal, je te demande pardon mais je voulait savoir. Le fait que tu souhaitais toujours repartir sur Yinnay me faisait mal mais j'ai préféré me taire, je n'avais pas le droit de t'arracher à tes racines. Puis durant cette mission, dans le blizzard, je me suis retourné pour voir si tu arrivais a nous suivre mais quand j'ai vu que tu n'étais pas la, mon cœur a failli lâcher. Trop paniqué j'ai manqué de discernement et je me suis élancé seul à ta recherche. Quand je t'ai vu allongé dans la neige, a moitié recouvert, j'ai cru mourir sur place. Heureusement que ta vivacité pour te débattre m'a détrompé mais je n'ai plus voulut te lâcher. Je ne voulais pas te perdre une deuxième fois et cette fois pour toujours… J'ai donc prié de toute mes forces que je puisse te protéger de tout. Ça m'a peut être coûter ma santé, mais ça a sauvé ta vie. Puis quand je me suis réveillé, la première fois, je voulais savoir ou tu étais. Quand je t'ai vu la, assis sans un mot, mon cœur s'est mis à saigner… tout comme il saigne de voir ces larmes dans tes yeux … "

 

En effet Shad pleurait. Il pleurait de sa stupidité de n'avoir pas vu les sentiments du dragon, de ne pas se souvenir de sa première rencontre avec lui. Il murmurait des excuses, des pardons entrecoupaient de sanglot. Il lui demandait pardon d'avoir était si égoïste et le suppliait… le suppliait de ne pas mourir…

Raïho " jamais Shad, jamais… je t'aime… "

 

Et il l'embrassa de nouveau. Shad sentit que si le mot amour ou ces trois mots si dure à dire pour lui existait dans le langage du silence, ce silence les traduirait parfaitement. Puis il s'endormit, fatiguait de ses émotions et heureux de se sentir en sécurité.

 

*****

 

Les jours qui suivirent furent tout a fait nouveau dans la vie de Shad. En effet, à la surprise de tous, le kokowasu ne se débattait presque plus quand Raïho l'entourait de ses bras ou courait moins vite quand il le poursuivait. De plus il devenait doucement rouge quand Raïho le serrait plus fort pour chuchoter à son oreille. Autant dire que leur liaison ne resta pas secrète bien longtemps, surtout quand Raïho embrassa Shad en public et que celui-ci se laissa faire… Autant dire aussi que les vannes allèrent bon train ce jour la. Puis quelques semaines plus tard, Huntera chargea de nouveau l'équipe d'expédition ben… d'une expédition -_-'. Sur une autre planète au climat chaud car le médecin avait interdit formellement à Raïho de s'exposer de nouveau au froid et même de recracher du feu tant qu'il ne serait pas guéri. Ce que Raïho écouta moyennement (contrairement a Shad, c'est qu'il devient protecteur >.>). Autres choses, Shad reprit sa chambre a coté de celle de Raïho. Ben oui, malgré que des fois il dormait avec lui, il ne se sentait pas près pour faire le "grand saut" comme l'avait mentionné Aniki (comme la demande de matage de celui-ci, demande catégoriquement refusé par le poing de Raïho (normal quoi), le quasi empallage d'Huntera (pouvoir du fer bien sur) et la mise en laisse par Neji (c'est bien le bras qui tient le sabre…)) Mais aussi, Shad se sentait gêné. Il n'arrivait pas à dire en langage normal les trois mots en réponse de ceux de Raïho encore que même en langage du silence, il y arrivait pas beaucoup non plus (langage acquis par Raïho en un temps record bien qu'il ne l'utilise que pour traduire Shad >.>). Après un dernier bisou, réclamé par Raïho ( avec sa technique des yeux de chien -_-' doué le Raïho…), Shad alla se coucher puis s'endormit en espérant qu'il trouverait le courage de lui dire un jour.

 

Le soir même, le scénario de terreur sembla se rejouer pour Shad. En effet, il entendit Raïho se remettre à tousser violement. Aussi violemment que le soir ou il l'avait trouvé allongé au sol avec cette terrible fièvre. Sans même sans vraiment s'en rendre compte, Shad se leva et se précipita dans la chambre de Raïho. Le dragon était relevé sur un coude pendant qu'avec son autre main il étouffait le bruit de sa toux. Le kokowasu fut rapidement à ses cotés et l'aida à se calmer. Une fois stoppé, Shad soupira de soulagement. Soupir qui ne passa pas inaperçu pour le dragon.

 

Raïho " qu'est ce qu'il y a ? "

 

Shad " j'ai cru que tu faisais une autre crise. J'ai eut peur que… "

 

Raïho " celle-ci soit la bonne ? "

 

Shad "…" En effet, il avait eut peur que celle-ci emmène Raïho loin de lui, avant d'avoir put lui dire ces mots. Ces mots qui devaient représenter des sentiments flous pour un kokowasu mais qu'il sentait en lui, grandir et devenir incontrôlable.

 

Raïho " Ne t'en fais pas, regarde tu peut le constater je n'ai pas de fièvre et je ne suis pas froid… "

 

Avec ses mots, il attrapa la main de Shad qu'il fit passer sur son front, puis contre ses joues avant de la mettre sur sa poitrine, contre son cœur.

Raïho "tu vois ? "

Shad ne dit plus rien, trop absorbé par ce battement de vie qui résonnait sous sa main. Son don d'empathie lui permettait de savoir ce qu'il contenait mais il n'avait jamais sentit un cœur battre. Est-ce que lui en avait il un ? Sans vraiment se rendre compte, il se pencha en éloignant sa main pour… embrasser Raïho a ce niveau la. Juste au niveau du cœur. Le dragon souriait doucement pendant que Shad continuait d'embrasser tendrement cet endroit que les sans cœurs voulaient, que les kokowasu n'avaient peut être pas. Il se releva doucement et regarda le dragon dans les yeux. Celui-ci passa sa main dans les cheveux noirs de Shad jusqu'au ruban qu'il commença à délier. Il se pencha ensuite pour capter les lèvres du lapin en enlevant lentement ce ruban. Cette nuit serait la leur…

 

(Vous voyez le sabre Lastrod planté à une trentaine de mètre d'une ligne rouge où se trouve Aniki devant une pancarte. Il y a écrit dessus * ATTENTION LEMON ! Veuillez prendre le chemin détourné si vous n'aimez pas ou n'etes pas majeur ! *. Aniki vous fait les yeux du renard battu vous choisissez : de passez la ligne rouge avec Aniki ou de passer votre chemin (y'a aussi le truc de vous passez la ligne rouge sans Aniki mais ça serait pas simpa pour lui…))

********************

 

 Le baiser qu'échangèrent Raïho et Shad fut plus intense que ceux qu'ils avaient pu échanger avant. Le dragon demanda rapidement l'entrée de la bouche de Shad, qu'il lui céda, laissant la langue du dragon danser avec la sienne. Le dragon utilisa son expérience pour explorer le corps de son kokowasu avec ses mains. L'une de ses mains tenait toujours le ruban pendant que l'autre était parti dans ses cheveux. Il frôla ses oreilles et le sentit trembler. Raïho souria pendant le baiser et bascula alors Shad sur le lit, l'allongeant doucement en ne quittant en aucun cas leur contact.

 

Une fois allongeait correctement, ils se séparèrent pour reprendre un peu de souffle. Raïho souria légèrement amusé par le regard perdu de Shad qui avait encore rougit le rendant encore plus croquant… euh craquant !! Mais il comprit que le kokowasu se sentait prêt, bien qu'il ressentait encore un peu de peur. Ses yeux violets plantés dans ceux jaunes du dragon en disait long. Raïho souria de nouveau en se penchant non pas sur ses lèvres mais a coté prêt de son oreille qu'il commença à mordiller doucement. Sa mallette de gingembre si ce qu'il avait entendu de la bouche de Shad n'était pas un halètement. Il recommença ses assauts sur les douces oreilles noirs du koko qui ne faisait plus que trembler et haleter et des fois… retenir quelques gémissements. Faut dire qu'en même temps ses mains s'était faufilé sous le T-shirt de Shad et avaient entrepris de le caresser doucement sans aller trop bas. Mais l'endroit le plus sensible qu'avait trouvé Raïho pour l'instant c'était les oreilles de son koko, douce et soyeuse qui tressautaient sous chacun de ses assauts tout comme leur propriétaire qui avait les mains agrippées à la veste de pyjama de Raïho, se débattant très faiblement pour repousser les assauts de son dragon.

 

Shad "ar… arrête… Raï… Raïho… "

 

Le dragon s'arrêta en se relevant pendant que Shad reprenait son souffle.

 

Raïho " eheheheheheh, j'ai trouvé ton point sensible Shad-chan ^^ "

 

Shad rougit légèrement mais c'était vrai. Les oreilles des kokowasu étaient extrêmement sensible mais il se demandait quand même si on les utilisait durant ce genre d'ébat aussi… En tous cas, Raïho souriait toujours et Shad remarqua que la veste de pyjama de Raïho était complètement ouverte. Quelques idées se profilèrent dans l'esprit du lapin pendant qu'il engouffrait ses mains dans le vêtement pour caresser lentement le  torse de Raïho. Puis il s'approcha pour l'embrasser de nouveau au niveau du cœur, le basculant doucement, avant de voyager lentement avec ses lèvres pour découvrir le corps du dragon. Le dragon frissonnait sous l'attention et des fois, quelques gémissements échappaient de ses lèvres quand le koko découvrait des taches sensibles. Très vite le koko novice comprit qu'il fallait se focaliser à ces endroits pour donner le plus plaisir a Raïho. Après quelques minutes de découverte de Shad, ou Raïho faillit perdre sa veste, le dragon releva la tête de Shad pour l'embrasser de nouveau. Le kokowasu fut plus rapide à répondre pendant que le dragon, reprenant leur position initiale, enlevait lentement sa veste glissant de nouveau ses mains dans le T-shirt de Shad. Celui-ci pouvait sentir clairement le désir de Raïho, tout comme il sentait le sien. Il se sentait un peu gêné, mais il voulait connaître ça. Raïho lui enleva alors le T-shirt puis le boxer qu'il portait. Il était alors complètement nu sous le regard, qu'on disait pervers, du dragon. Mais pour lui, il était doux, tout comme ses gestes qui exploraient chaque parcelle de son corps, ses lèvres qu'il sentait glissées sur lui, tout comme l'avait toujours était le dragon pour lui.

 

Soudain, une foule de sensation le parcoura, le faisant gémir plus que pour ses oreilles. Il réussit a ouvrir l'un des yeux, ses dons de kokowasu semblait ne pas pouvoir fonctionner correctement, pour voir que Raïho avait empoigner l'endroit de son désir et lui donnait de douces caresses dessus. L'esprit de Shad fut alors encore plus embrumé, plus voilé se perdant dans la sensation de plaisir que lui procurait le dragon, le faisant gémir de façon incontrôlé. Puis il sentit la main de Raïho quitter son membre le faisant gémir de frustration. Mais avant d'avoir put dire quelque chose, ce fut la langue et les lèvres de Raïho qui s'en occupèrent.

 

Shad devint complètement fou. Il ne commandait plus son corps qui bougeait de façon déraisonné, Raïho le contenant légèrement. Ses gémissements laissaient parfois passer des petits cris. Plus il continuait, plus il en voulait. Mais aussi il se sentait sur le point d'exploser.

Shad " Raï… Raïho ! Je… je… "

 

Le dragon abandonna un moment le membre dur de son amant. Pour l'embrasser légèrement sur les lèvres.

 

Raïho " ne t'en fais pas, tu peut y aller Shad… "

 

Puis il retourna à ses douces attentions. Il ne fallut plus beaucoup de temps avant que le kokowasu ne se libère dans la bouche du dragon. Dragon qui, n'en étant pas à sa première fois, avala le produit de son lapin noir adoré. Shad se sentit épuisé, mais le doux baiser que lui donna Raïho ainsi que quelques mouvements expérimentés de celui-ci ne tarda pas à le remettre en forme. Le dragon se débarrassa alors de tous ses vêtements. Puis s'approchant doucement au dessus de Shad, lui caressa avec tendresse sa joue.

 

Raïho " tu te sens prêt pour ça ?  "

 

Shad " je… je… je pense que oui Raïho. Je te veux le plus proche possible de moi ! Je ne veux pas être séparé de toi. Je t'aime… "

 

Les trois mots avaient enfin passé les lèvres de Shad qui rougit légèrement en comprenant ce qu'il venait de dire. Raïho souria puis l'embrassa de nouveau pendant qu'il préparait lentement Shad. De douces caresses occulta la douleur de la préparation que lui donner le dragon et des baiser plus que passionné l'empêchèrent aussi de gémir de douleur. Une fois prêt, Raïho se plaça à l'entrée de Shad puis s'enfonça lentement, doucement, cherchant le plus possible a éviter le maximum de douleur que pouvait causé leur première fois a son kokowasu. Une fois totalement en lui, il l'embrassa doucement en essuyant quelques larmes de douleur qui avait perlé de ses yeux.

Raïho " ça ira ? "

 

Shad " oui… oui ça va, continue, s'il te plait… "

 

Shad fut drôlement surpris du ton désireux de sa voix. Mais ses pensées furet stoppé quand Raïho commença ses mouvements lents tout d'abord, l'habituant a sa présence et lui faisant ressentir encore plus fort toutes ces sensations qu'il avait ressentit plus tôt. Il agrippait le dos de Raïho, le griffant légèrement au passage, et avait soulevé ses hanches pour aider le dragon, tandis que Raïho avait sa tête enfouie dans le cou de Shad, gémissant et criant de concert presque a chacun de ses mouvements. Au moment où il se sentit venir, il se mit à faire les mêmes mouvements sur le membre de son amant mais Shad protesta, sentant l'explosion venir trop rapidement ainsi. Ils se libérèrent en même temps, dans des cris ou ils prononcèrent le nom de l'autre. Malgré la soi disante, endurance de Raïho, celui-ci se sentit vidé et s'allongea a coté de son koko en se retirant doucement pour ne pas lui causer plus de mal. Shad encore en sueur et perdu dans son plaisir, tourna lentement la tête pour regarder son amant attitré et il savait (malgré la réputation de Raïho) fidèle. Son regard croisa celui de dragon et il se blottit dans ses bras pendant que le dragon ramener la couverture, qui avait un peu volé, sur eux. Enfin, ils n'avaient plus fait qu'un avec l'autre.

 

********************

 

(En passant devant une deuxième ligne rouge, vous pouvez voir un Inoshi rouge pivoine qui se demande comment réagirait Loucas avant de nouveau de s'évanouir. Si vous avez passé avec Aniki, celui-ci vous remercie chaleureusement et part emmerder sa propriétaire XD (au faite, enlevez la bave qui a du couler de sa bouche -_-''''))

 

Dans le lit de Raïho se trouvait les deux corps nus et enlacés du petit couple. Shad se sentait bien, en total sécurité maintenant contre Raïho. Il se releva un peu pour embrasser tendrement le dragon. Celui-ci le regarda avec un regard doux puis ils se séparèrent croisant leur deux regard tendre.

Shad " je t'aime Raïho, plus que tout… "

 

Raïho " moi aussi Shad, pour le reste de ma vie je pense "

 

Shad " Zutto ? "

 

Raïho " Zutto… "

 

Shad souria pendant qu'il se recolla contre Raïho. Celui-ci avait encore dans sa main son ruban. Il plaça sa main dans celle du dragon les attachant ensemble, lui donnant la promesse de ne jamais le quitter dans le silence de sa langue. Ce fut avec un sourire qu'il s'endormit en toute sécurité maintenant. En effet, sur le sommeil de l'ombre, veille le feu…

 

OWARI

(Pour les incultes, Zutto signifie pour toujours en jap ou un truc dans le genre ^^ et pas zut comme l'a dit un esprit pervers >.>)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×